Qu’est ce qu’un indicateur ?

Un indicateur est le résultat d’une (ou plusieurs) requête(s). Il va permettre de restituer une valeur qui répond à un objectif d’analyse

Au sein du module Analyse de MyFeelBack, les indicateurs peuvent être créés à partir :

  • de la bibliothèque : La création d'un indicateur depuis la bibliothèque d'indicateurs permet de le rendre disponible pour plusieurs usages (tableaux de bords, rapports, alertes…)
  • d’un tableau de bord : Un indicateur est affiché sous forme de “vignette” au sein du tableau de bord. Si un indicateur est destiné seulement au périmètre d’un tableau de bord spécifique, alors vous pouvez créer l’indicateur directement depuis le tableau de bord. Vous pourrez par la suite l’ajouter à votre bibliothèque si besoin :
  • d’un rapport : l’indicateur apparaît au sein d’une page. Vous devez sélectionner le format de la page avant de créer l’indicateur souhaité ou bien sélectionner un indicateur existant au sein de votre bibliothèque.

Avec quelles données constituer un indicateur ?

1. Avec les données d’attribut

Toutes les données d’attribut liées aux réponses enregistrées peuvent être utilisées comme dimension ou comme filtre pour constituer un indicateur.

Par exemple, vous pouvez utiliser vos attributs produits, conseillers, catégories, personas, pays etc

Pas sûr de maîtriser la notion d’attribut ? Lisez notre article dédié !

2. Avec les données collectées

3. Avec les données de contexte

Le média (sms, email, site web...) et la plateforme (tablette, mobile, desktop) utilisés.

4. Avec les données statistiques existantes

On utilise une mesure existante comme données de croisement pour comparaison. Par exemple, on peut comparer un score NPS global avec un score NPS par conseiller.

Les 4 notions clés à retenir

Le jeu de données

Il s’agit du premier niveau de sélection lors de la création d’un nouvel indicateur. Vous allez devoir choisir la nature de donnée sur laquelle va se baser votre indicateur :

  • à partir des “Réponses” : c’est l’ensemble des données enregistrées lors des réponses aux questionnaires ;
  • à partir des Visites” : c’est l’ensemble des visites au sein d’une campagne ;
  • à partir des Sollicitations”: c’est toutes les fois qu’un répondant a été sollicité pour participer au questionnaire.

La dimension

Une dimension correspond aux données que vous allez choisir d’afficher ou de croiser. La restitution de l’indicateur représente le croisement des différentes dimensions, que vous pouvez ensuite choisir de filtrer. Selon l’ordre de sélection ou le type de données, les dimensions apparaîtront en abscisse (de manière horizontale, axe des X) ou en ordonnées (de manière verticale, axe des Y).

Le filtre

Le filtre va vous permettre de concentrer l’analyse sur une vue restreinte. Par exemple, sur une période précise, ou un secteur géographique particulier. Toute donnée disponible peut être utilisée comme filtre au sein d’un indicateur.

La statistique

La statistique va vous permettre d’afficher une valeur calculée (moyenne, variance, écart type etc) dans le but d’avoir une vue la plus cohérente possible. Par exemple, afficher une moyenne NPS par pays sera plus lisible qu’une vue détaillée avec une note par réponse.

Les objectifs de restitution des indicateurs

1. Montrer la répartition

Voici un exemple de restitution en vue d’analyser la répartition des notes NPS par conseiller :

2. Montrer l’évolution

Dans cet exemple un graphique en ligne permet de mesurer l’évolution de la note NPS dans le temps, par motif d’appel, sur un échelle mensuelle. Sur ce même graphique dont l’objectif principal est de suivre l’évolution, nous allons trouver des indicateurs intéressant de comparaison : indispensable pour situer la performance dans le temps, et aussi de manière induite une notion de variation.

3. Montrer la comparaison

Dans cet exemple, une vue “radar" sera idéale pour comparer les niveaux d’importances des items par catégorie de répondant, de manière significative et dans ce seul objectif.

Nous pouvons également considérer un certain niveau de classement de l'intérêt par type de profil client ou encore une certaine forme de répartition mais ces derniers points ne seront pas le objectifs principaux de cet indicateur.

3. Montrer la valeur

Une restitution de valeur permet de restituer une moyenne sur une période définie, et ainsi d’avoir une vue consolidée dans un objectif de contrôle. Il est intéressant de coupler cette information, comme dans cet exemple avec une variation en comparaison avec la même période précédente.

Par exemple, une note de satisfaction sur 5 globale :

Ou encore de compléter rapidement avec une vue détaillée sur un format de répartition.

Par exemple, la répartition d'une note de satisfaction sur 5 globale :

Résumé des différents types d’indicateurs et leurs représentations graphiques :

Maintenant que les indicateurs n'ont plus de secret pour vous, découvrez comment créer vos indicateurs pas à pas !

Envie d'essayer ? Cliquez ici